Nouvelles

Réussites et nouveaux dossiers à l’IDU

Mot d'André Boisclair, PDG de l'IDU

 

HeapMedia1716

Depuis ma dernière communication, l’IDU a connu de nouvelles réussites et ouverts de nouveaux dossiers, ce qui me permet d’affirmer notre grande pertinence.

Grâce à la vigilance des membres du Conseil régional de Québec (CRQ), nous avons obtenu de l’agglomération de la ville de Québec qu’elle modifie son Règlement de contrôle intérimaire. En résumé, ce règlement qui a pour objet de concentrer le développement d’édifices à bureaux l’intérieur du périmètre urbain ne s’appliquera qu’aux nouveaux édifices. Le dispositif qui prévoyait la perte de certains droits acquis eu égard à l’affectation ne s’appliquera donc pas aux édifices déjà construits. Qu’il me soit permis de remercier notre président Michel Dallaire ainsi que Michel Léonard de BTB qui nous ont offert un précieux soutien.

Je salue aussi nos membres de la grande région de Montréal qui depuis toujours réclament des investissements additionnels dans les infrastructures municipales. Il faut croire qu’après toutes ces années, l’IDU a été entendue. La semaine dernière le maire Coderre annonçait à notre grande satisfaction une hausse de 22% de ses investissements les portant à 6,4 milliards de 2017 à 2019. Pour paraphraser ce dernier, il « était inconcevable qu’une métropole comme la nôtre soit continuellement aux prises avec des conduites d’eau ou des chaussées impraticables ! »

Au cours des dernières semaines, vous avez été nombreux à porter des situations qui méritaient notre attention. À nos demandes traditionnelles, nous avons engagé avec des représentants gouvernementaux une conversation sur les droits de mutations immobilières, sur la portée de la loi sur le courtage immobilier ainsi que sur le projet de loi encadrant les activités de lobbying. Dans tous les cas nous sommes à la recherche d’équité, et de simplifications administratives. Dans le cas du courtage immobilier en particulier, nous serions satisfaits si les sociétés de gestions étaient exemptées de l’application de la loi. Merci à Pascale Roy (Conseillers immobiliers GWL), de notre exécutif qui mène se dossier avec convictions.

Vous avez aussi noté dans notre récent mémoire portant sur la Stratégie centre-ville que nous sommes de chauds partisans du projet de réseau électrique métropolitain (REM). Les enjeux entourant son financement nous mobilisent, en particulier sur le thème des redevances de développement.

Finalement, vous aurez remarqué que l’IDU a renforcé ses relations avec la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI), la Chambre de commerce et d’industrie de Québec (CCIQ), avec Destination centre-ville ainsi qu’avec le Partenariat du quartier des spectacles. Dans chacun de ces cas, nous avons convenu de travailler à l’allègement de la fiscalité non résidentielle. Nous avons même, dans le cas de la FCEI, convenu de communications publiques communes, comme en fait d’ailleurs foi ce récent communiqué de presse.

J’espère en guise de conclusion que l’avenir vous enthousiasme autant que moi !

Retour à la liste des nouvelles

Nos partenaires

Platine

Or

Argent

Grand partenaire
du Réseau des Jeunes Ambassadeurs

Bronze

 

 

 

 

 

Média

 

Fournisseur privilégié