Nouvelles

POUR UN DIALOGUE

Actualités - Image d'intro

À l’occasion de son passage à la tribune de l’IDU en septembre dernier, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, a déclaré ceci devant une salle comble : « L’appui du milieu est essentiel pour que Montréal atteigne son plein potentiel de développement. » Cette affirmation, pleine de sens, a été chaleureusement accueillie par un auditoire, avouons-le, quelque peu timoré.

Malgré le premier budget de son administration restée muette au sujet de l’allègement du poids de la fiscalité non résidentielle, encore dernièrement réclamé par un groupe d’experts, et l’incertitude entourant les questions du logement social et abordable, l’industrie immobilière commerciale a gardé le cap et rivalise d’imagination afin d’accélérer le virage en faveur du développement, dans le grand centre-ville, d’un milieu de vie sain et durable, ouvert au plus grand nombre possible de ménages. De la sorte, le cœur de la métropole a poursuivi sa profonde transformation.

En interpellant aussi directement l’industrie, la mairesse de Montréal propose-t-elle du même souffle un véritable dialogue? Nous le croyons et répondrons présents, le cas échéant. Pour être francs, nous l’espérons vivement, car le marché dans lequel nous œuvrons est de plus en plus compétitif, et les interventions malavisées ont souvent pour effet de créer une pression à la hausse sur les prix, qu’il s’agisse d’un loyer commercial ou du prix d’une habitation neuve. En conséquence, l’IDU souhaite que ce dialogue soit franc, informé et permanent. Pour l’Institut, il est dans l’intérêt des Montréalais que les acteurs des secteurs privés et publics mettent en commun leur expertise et leur savoir-faire, partagent leurs ambitions et veillent ensemble à les réaliser. Le potentiel d’accueil du centre-ville ne dépasse-t-il pas les « 40 000 nouveaux ménages, 800 000 mètres carrés de bureaux ou d’usages liés à l’emploi et les 200 000 mètres carrés de commerces [1] »? 

Le rôle stratégique du Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD) du Grand Montréal, la signature récente d’ententes bilatérales entre le gouvernement fédéral et les provinces de l’Ontario et de la Colombie-Britannique dans le cadre de la stratégie canadienne sur le logement qui appelle la conclusion prochaine d’une pareille entente avec le Québec, ainsi que l’échéance prochaine du pacte fiscal avec les municipalités sont aussi autant de sujets à mettre à l’ordre du jour d’un dialogue entre la Ville et l’industrie et à propos desquels les Montréalais de tous horizons auront possiblement à se serrer les coudes dans un proche avenir.

À l’aube d’un nouveau budget municipal, à la veille de la publication de la Stratégie de développement de logements sociaux et abordables et alors que le sort sera bientôt scellé au sujet de l’appel d’offres concernant les travaux sur la rue Sainte-Catherine Ouest, l’administration montréalaise a l’occasion de donner la note. En dirigeant par l’exemple et en venant à la rencontre de notre industrie, la mairesse Plante a ouvert la porte. L’IDU invite maintenant son administration à en franchir le seuil et à engager avec lui un véritable dialogue.

De ce fait, nous nous engagerons tous à ACCÉLÉRER MONTRÉAL au bénéfice du plus grand nombre.

Serez-vous des nôtres?

 

André Boisclair, Adm.A
Président-directeur général

 


[1] Ville de Montréal (2017). Stratégie centre-ville. Soutenir l’élan. https://bit.ly/2pEGzAc, p.38

Retour à la liste des nouvelles

 

Nos partenaires

Platine
Or
Argent
Bronze
Média