Nouvelles

L’Est de Montréal : de bonnes occasions en vue ? Retour sur la conférence

Actualités - Image d'intro

Le 7 juin dernier, à l’hôtel OMNI, se tenait une conférence IDU portant sur l’avenir de l’Est de Montréal.

Plus d’une soixantaine de géants de l’industrie sont venus écouter le conférencier André Lavallée, consultant, acteur de longue date pour le développement de Montréal et Membre du Collectif pour réinventer l’Est de Montréal.

Aminé par son désir de voir l’Est de Montréal se développer, M. Lavallée présente un bilan positif et porteur d’espoir pour l’avenir de cette partie de la métropole. Le conférencier fait un retour en arrière et raconte l’histoire de ce grand territoire de 130 km carré. Réaliste, mais optimiste, il parle du lourd passé industriel de l’Est de Montréal, autrefois connu pour ses raffineries et ses terrains contaminés.

Habité aujourd’hui par plus du quart de la population totale de Montréal, l’Est de la Ville se doit d’être modernisé et développé. L’unicité, le vaste espace et l’a situation géographique de cette portion de la métropole sont tous des avantages importants pour l’élaboration de stratégies de développement.

Tout au long de la conférence, on parle d’un contexte plus que favorable pour l’essor de l’Est de la Ville. Toutefois, André Lavallée n’oublie pas de préciser qu’il manque encore quelques éléments plus qu’essentiels :

  • L’importance de mobiliser et d’obtenir le support de l’administration provinciale
  • L’implication des trois paliers du gouvernement
  • Un investissement du secteur public dans les infrastructures dans l’Est de la Ville. Actuellement, la très grande majorité des investissements en infrastructure à Montréal est destinée aux projets situés dans l’Ouest.

La conférence de monsieur Lavallée était suivie d’échanges et de discussions dynamiques avec les panélistes invités, Luciano D’Iorio, directeur général chez Cushman & Wakefield, Christian Yaccarini, président et chef de la direction de la Société de développement Angus ainsi que Guy Laganière, président chez Groupe C. Laganière. Animés par le PDG de l’IDU, André Boisclair, les invités ont soulevé des enjeux importants.

Les trois panélistes, tous grandement impliqués dans l’essor de l’Est de Montréal, ont été invités à parler de leurs expériences. Le témoignage du panéliste Guy Laganière fut d’ailleurs très enrichissant. Ce dernier a raconté l’histoire derrière sa récente acquisition du terrain Shell d’une superficie de 8 millions de pieds carrés.

Pour sa part, Christian Yaccarini, président et chef de la direction de la Société de développement Angus, parlait du territoire comme étant, jusqu’à très peu de temps, d’un désastre. Il fait partie de ces visionnaires qui ont cru au potentiel de cette portion de la Ville en créant des occasions de développement. Le Technopole Angus est d’ailleurs un excellent exemple et modèle d’écoquartier d’affaires et de vie. Ce dernier permet chaque jour à 3000 personnes de l’industrie de travailler et, par le fait même, de propulser notre économie.

Luciano D’Iorio, directeur général de la firme de courtage immobilier Cushman & Wakefield a salué le leadership de ses homologues et s’est dit convaincu de voir d’autres projets importants comme ceux-ci se concrétiser bientôt.

Ce qu’on doit ressortir de cette conférence :

  • Des projets pour l’Est de Montréal, il y en a à la tonne
  • Le potentiel est immense
  • Conditionnel — certaines conditions
  • Des gens inspirants et possédant des ressources souhaitent contribuer à l’essor de l’Est de la Ville
  • Une mobilisation et implication est nécessaire au niveau de l’administration municipale et dans les trois paliers du gouvernement.
  • Revoir les priorités au niveau des investissements dans les infrastructures dans les différentes portions de la Ville. Présentement, la très grande majorité des investissements sont faits dans l’Ouest de Montréal.

Un énorme merci à notre conférencier invité, André Lavallée, pour son temps, son dévouement et sa foi en l’essor de la ville. L’IDU tient également à souligner et remercier la participation des trois panélistes, Luciano D’Iorio, Christian Yaccarini et Guy Laganière.

Retour à la liste des nouvelles

Afin de favoriser l’essor des centres urbains vivants où l’on apprend, travaille, évolue et se divertit, l’IDU promeut le concept d’intensification urbaine. Le concept se décline en quatre chantiers porteurs.

En savoir plus plus sur l'intensification urbaine

Nos partenaires

Platine

Or

Argent

Grand partenaire
du Réseau des Jeunes Ambassadeurs

Bronze

 

 

 

 

 

Média

 

Fournisseur privilégié