Nouvelles

Conférence Perspectives Québec 2016 :

La stabilité économique est prévue pour la ville de Québec et sa région


Les conférenciers (de gauche à droite): Claude Beaudet, Jean-Pierre Lessard, Martin De Rico, Jean Morency, Pierre Ross, Réal Breton, François Pelchat.

Rassemblant plus de 150 professionnels de l’immobilier de la grande région de Québec, ainsi que de Montréal, la conférence annuelle Perspectives Québec s’est déroulée au Château Laurier, le 3 février dernier. Bénéficiant d’une programmation riche, couvrant les enjeux économiques à anticiper pour 2016, elle a permis de dresser un portrait des faits saillants qui marqueront le secteur immobilier. Sous le thème de la grande vague du logement haut de gamme, cette conférence a également traité de quatre projets d’envergure, en cours de développement dans la capitale nationale.

Conjoncture économique : « le monde et le Québec sur la pointe des pieds »
M. Jean Pierre Lessard, économiste et associé chez AVISEO Conseil, a traité des perspectives économiques mondiales, nationales et régionales pour l’année 2016. Il a débuté en abordant la situation du premier partenaire commercial du Canada, les États-Unis. M. Lessard a alors énoncé les variables positives pour l’économie américaine cette année : la reprise avancée, la création d’emplois et le dynamisme des marchés immobiliers. En revanche, d’autres enjeux viendront freiner la reprise, tels que la baisse de la productivité, la force de la devise et la baisse des investissements pétroliers. Pour ce qui est de la seconde puissance économique mondiale, la Chine tirera avantage du faible prix du pétrole et enregistrera une croissance de la consommation. Par contre, la transition amorcée de l’économie chinoise par le pouvoir central, ainsi que la volatilité des marchés, auront des impacts néfastes. Le marché immobilier sera quant à lui marqué par une surévaluation.

M. Lessard a ensuite centré sa présentation au niveau national. Le Canada tirera avantage en 2016 de la faiblesse de son taux de change, plus précisément dans ses activités d’exportation, des effets anticipés du Partenariat Transpacifique (PTP), ainsi que des investissements annoncés en matière d’infrastructures. M. Lessard a toutefois précisé que la somme annoncée de 125 milliards sera échelonnée sur dix ans. Une fois répartis entre chaque province, les investissements ne seront donc pas majeurs, mais demeurent prometteurs. En somme, les projets qui se concrétiseront seront bénéfiques au secteur immobilier, qui est étroitement lié à la qualité des infrastructures. En ce qui concerne la province de Québec, les coupures budgétaires de l’État, liées au ralentissement du commerce mondial, freineront encore cette année la croissance. Par contre, la province tirera profit de la faiblesse des prix du pétrole et du dollar canadien. 2016 sera également synonyme de stabilité pour la ville de Québec et sa région. Même si l’emploi n’enregistrera pas le même taux de croissance qu’en 2015, la situation demeure positive, avec un faible taux de chômage. Au niveau du secteur immobilier, l’attractivité de la région de Québec est toujours marquée. M. Lessard anticipe pour cette année une faible diminution des mises en chantier et le convertissement des condos vers le locatif. Les investissements d’infrastructures à Québec étant concentrés sur les autoroutes, M. Lessard a conclu son exposé en soulignant l’importance de l’amélioration des transports publics pour accroître l’investissement des ménages en immobilier.

L’industrie immobilière doit orienter ses actions dans une perspective à long terme 
M. Martin de Rico, évaluateur agréé et président chez DeRico Experts-Conseils SENC, a ensuite traité des faits saillants qui marqueront l’immobilier en 2016. Au niveau du marché des bureaux, une faible diminution du taux d’inoccupation est prévue pour les loyers de classe A et C, mais une légère augmentation pour ceux de classe B. Pour le multirésidentiel, le haut de Sainte-Foy verra son offre d’unités augmentées, avec la prévision de 629 unités livrées. Globalement, on s’attend à 135 millions en investissement total en immobilier pour 2016 dans la région de Québec.

M. De Rico a ensuite invité M. Pierre Ross, Directeur principal, Financement immobilier, Québec, à la Banque Laurentienne, à se joindre à lui pour interroger les quatre panélistes invités sur leur projet respectif :
• PROMONTOIRE : Claude Beaudet, Président, Beaudet & Saucier; 
• CAMPARI LOCATIF : Réal Breton, Président, Campari ;
• FRESK : Jean Morency, Président-directeur général, Société de gestion Eximm et Gestionnaire d’actifs, Cromwell ;
• LOGES SAINT-NICOLAS : François Pelchat, Vice-président location & marketing – Immostar

Ces quatre projets de logement haut de gamme s’inscrivent dans une tendance émergente, qui vient répondre à une demande des consommateurs pour des espaces résidentiels clés en main; distinctifs par la qualité de leur conception et du niveau de confort offert; et localisés à proximité des services. Cette tendance s’explique aussi par le ralentissement observé dans le marché des condos depuis 2015.

Interrogés sur les enjeux qu’ils ont rencontrés dans le développement de ces projets ; les panélistes ont souligné les défis pour se plier aux normes établies en matière de fiscalité et à la capacité d’absorption des ménages. C’est pourquoi ils ont déployé des efforts importants pour développer des projets répondant aux besoins de la clientèle urbaine, se démarquant par la qualité supérieure des unités offertes.

Il faut souligner que cet événement a été rendu possible grâce au soutien de DeRico Experts-Conseils SENC, fidèle commanditaire; ainsi que des précieux partenaires annuels de l’IDU Québec. Nous remercions également tous les membres présents.

La présentation de chacun des conférenciers est disponible dans la section documentation de notre site Web.

Retour à la liste des nouvelles

Nos partenaires

Platine

Or

Argent

Grand partenaire
du Réseau des Jeunes Ambassadeurs

Bronze

 

 

 

 

 

Média

 

Fournisseur privilégié